Ce bout de France dans ce vaste espace Océanien est riche d’une culture polynésienne semblable aux îles voisines, les Samoa et les Tonga.

Fale2

Les Wallisiens et Futuniens bien qu’ayant une langue spécifique à chaque île partagent les mêmes rites et les mêmes valeurs autour de l’architecture des maisons, de la cuisine, de la danse, des chants, de l’artisanat et des modes de célébrations.

Malgré la modernisation des habitations, il est encore courant de voir des familles habiter les “Fale” qui sont des maisons de forme ovale couvertes d’un toit de feuilles de pandanus.

Umu11

La cuisine s’organise autour du four traditionnel, le Umu où les familles y font cuire les légumes (…) et la viande (principalement le porc). Les poissons sont préparés crus et les poulets sont grillés . Les mets sont agrémentés de préparations à base de noix de coco, de papaye. Ce dernier élevé en masse est traditionnellement donné en offrande au cours de célébrations.

La pêche, l’agriculture et l’élevage porcin sont généralisés à chaque famille.

Les célébrations permettent aux habitants de se retrouver autour de leur chefs, ils partagent alors la boisson traditionnelle le Kava. Réalisée à base d’une poudre mélangée à de l’eau, la préparation se fait dans un Tana, un grand bol sculpté dans une large souche de bois.

TapaL’artisanat local est principalement centré sur le tissage de nattes, de paniers, sur la sculpture de bois relevant d’objets utiles mais aussi décoratifs tels que colliers de fleurs, de coquillages et le Tapa, qui consiste à peindre avec des encres végétales des toiles faite d’écorces martelées (arbres à pain, mûrier)
Le Tapa est très répandu dans le pacifique (Nouméa, Tahiti) mais il reste très spécifique aux lieux, les représentions et la finesse des dessins sont des “marques de fabrique”. Tous ces produits sont peu visibles en Europe car le coût de leur transport est si élevé qu’ils s’exportent Fale1rarement.

Trois GIE (Groupement d’Intéret Économique), un par Royaume (Alo, Sigave et Uvea) présentent les créations artisanales locales, l’occasion de trouver des objets “made in archipel”.

De nombreuses fêtes sont célébrées à Wallis-et-Futuna tout au long de l’année, les porcs sont rôtis et placés au soleil. Des danses et des chants rythment les cérémonies. Les femmes et les hommes se parent de vêtements moirés et fleuris portent des colliers de fleurs très variés et embaumant.

Il y a peu de tourisme dans l’Archipel et l’héritage naturel du territoire est en grande partie préservée.